Contre l’addiction au sexe

Réapprendre le plaisir  Abonné

Publié le 15/10/2015

Largement médiatisée par les célébrités de tous genres, l’addiction sexuelle est pour le moins négligée dans la profession médicale. Laissé-pour-compte de la dernière version du Manuel diagnostique des maladies mentales (DSM-5), le « trouble hypersexualité » - autre appellation de l’addiction sexuelle - est loin d’être un épiphénomène.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte