Manque de moyens humains et financiers

La prévention des IST chez les jeunes dans un angle mort  Abonné

Par
Publié le 25/09/2017
ados

ados
Crédit photo : PHANIE

« Avec 7 800 infirmières scolaires pour 69 000 établissements scolaires, la réalité des chiffres est là : nous n'avons pas les moyens de mettre en place une politique de santé sexuelle à destination des élèves. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte