Infiltrations cortisoniques dans la gonarthrose

Vraiment utiles ?

Par
Pr Philippe Orcel -
Publié le 20/05/2020

Deux méthodes de prise en charge de la gonarthrose ont été comparées dans une étude récemment parue au « New England Journal of Medecine ». Si un bénéfice est observé dans les deux cas, il se révèle supérieur avec le protocole de kinésithérapie…

Crédit photo : Phanie

Décidément, le New England Journal of Medicine récidive ! Encore un article original de rhumatologie « mécanique » pendant l’épidémie de Covid. Et celui-ci est aussi au cœur de notre activité quotidienne puisqu’il s’intéresse à la gonarthrose, localisation la plus fréquente et la plus invalidante de la maladie arthrosique, à l’origine de près de 100 000 arthroplasties totales en France chaque année !

Un duel historique

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)