Filières fractures pour les patients ostéoporotiques

Une prévention secondaire efficace

Par
Christine Fallet -
Publié le 21/04/2020

Les filières fractures permettent d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’ostéoporose après une fracture de faible traumatisme. De nombreuses études ont aujourd’hui prouvé qu’elles représentaient la prévention secondaire la plus efficace chez les patients déjà fracturés.

Bien faire comprendre le lien entre la fracture et l’ostéoporose

Bien faire comprendre le lien entre la fracture et l’ostéoporose
Crédit photo : Phanie

Les fractures ostéoporotiques qui surviennent suite à des traumatismes minimes ont des conséquences importantes, quant à leur morbidité, leur mortalité, et leur coût. Après une première fracture ostéoporotique, les patients ont deux fois plus de risque d’en faire une autre, et ce dans un délai très bref. « Or, la plupart des patients ayant une fracture ostéoporotique ne sont ni évalués, ni traités pour leur ostéoporose malgré l’existence de traitements efficaces, moins de 20 % sont habituellement traités », rappelle la Dr Karine Briot (hôpital Cochin).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)