Hypophosphatasie

Un diagnostic sous-estimé  Abonné

Par
Publié le 18/02/2016

Une enquête menée auprès de rhumatologues et réalisée d’après les données de 15 patients dont le diagnostic a été porté après l’âge de 18 ans a montré que les circonstances ayant conduit au diagnostic d’hypophosphatasie étaient : l’existence de fractures avec, souvent, un retard de consolidation, une déminéralisation osseuse, la présence d’arthrites. Ailleurs il s’agissait de douleurs diffuses ou de la découverte fortuite d’un taux abaissé de phosphatases alcalines (PA). Dans deux cas le diagnostic a été effectué parce qu’il avait été posé chez un parent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte