Un dérivé bactérien contre la maladie de Dupuytren

Succès d’injections locales d’une collagénase

- Publié le 02/09/2009
- Mis à jour le 02/09/2009
1276104240F_600x_80563_IMG_17794_1251964778324.jpg

1276104240F_600x_80563_IMG_17794_1251964778324.jpg
Crédit photo : PHANIE

1276104240F_600x_80560_IMG_17795_1251964768964.jpg

1276104240F_600x_80560_IMG_17795_1251964768964.jpg
Crédit photo : PHANIE

DANS L’ÉTUDE multicentrique CORD I, menée aux États-Unis, 308 patients ont été inclus sur les critères suivants de maladie de Dupuytren : présence d’une contracture portant sur deux articulations métacarpophalangiennes (ou une interphalangienne proximale) pliant les articulations de plus de 20 degrés. La collagénase de Clostridium histolyticum (0,58 mg par injection) a été reconstituée dans 0,25 ml de produit de dilution stérile pour les articulations métacarpophalangiennes ou dans 0,20 ml pour les interphalangiennes proximales.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?