Renforcer la coopération avec les Français

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 08/04/2019

Les perspectives sont de poursuivre et de renforcer le suivi d'une grande cohorte, grâce au soutien de la Société française de rhumatologie et de l'association ART-Viggo et d'aller vers des recherches biologiques, en collaboration avec l'unité INSERM/Paris 7 BIOSCAR de Lariboisière, mais aussi génétiques et épidémiologiques. « Nous voulons aussi renforcer la coopération avec les spécialistes français. Les Prs Matthieu Resche-Rigon (méthodologiste), Emmanuel Letavernier (néphrologue) et Jean-Michel Correas (échographiste) nous ont déjà beaucoup aidés.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)