Covid-19, vitamine D et nutrition

Quelles interactions et conséquences sur l’os ?

Par
Publié le 29/09/2020

Le congrès 2020 de l’ASBMR n’est pas épargné par la pandémie en cours. Outre la virtualisation des sessions, quelques données spécifiques liées au SARS-CoV-2 ont été dévoilées, concernant le statut vitaminique D et la prise en charge de l’ostéoporose. Quant à la nutrition, les produits laitiers et le régime méditerranéen montrent des bénéfices osseux.

Crédit photo : phanie

Deux équipes ont étudié la relation entre statut vitaminique D et pronostic du Covid-19. Parmi les 700 premiers adultes Covid-19 positifs (exclusion des femmes enceintes) admis au Columbia University Medical Center (médianes : 63 [50-74] ans, 43 % de femmes, IMC 28,3 [24,6 – 33,3] kg/m2), 22 % ont été intubés et la mortalité était de 21 % (1). Un dosage de 25OHD était disponible chez 93 patients (25 [17 – 33] ng/ml ; mesuré 136 [75 – 248] jours avant l’admission). Aucun paramètre pronostique du Covid n’était influencé par le taux de vitamine D.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)