Pousuivre le certolizumab pegol à dose réduite en cas de rémission  Abonné

Par
Publié le 10/07/2020

Menée chez 736 patients atteints de spondyloarthrite axiale (axSpa), l'étude C-Optimise visait à comparer la poursuite et la réduction du certolizumab pegol (CZP), versus placebo, en cas de rémission clinique durable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte