Rhumatisme inflammatoire intermittent

Penser à une goutte devant une arthrite  Abonné

Publié le 06/12/2010
1291601230209566_IMG_49635_HR.jpg

1291601230209566_IMG_49635_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

1291601231210540_IMG_49942_HR.jpg

1291601231210540_IMG_49942_HR.jpg

Le diagnostic est essentiellement clinique 

- La séquence des symptômes est évocatrice. Il s’agit d’une monoarthrite à début brutal caractérisée par l’intensité des signes cardinaux de l’inflammation locale (rougeur, chaleur, douleur et tuméfaction). L’acmé des signes et de la douleur est atteinte en moins de 24 heures.

- En l’absence de traitement, la sédation est spontanée en 1 ou 2 semaines et s’accompagne d’une desquamation cutanée caractéristique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte