Biosimilaires

L'incitation financière en expérimentation

Par Christine Fallet
- Publié le 31/01/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
Pr lioté

Pr lioté
Crédit photo : DR

« À l'hôpital, en ce qui concerne les biosimilaires administrés par voie intraveineuse, l'Agence générale des équipements et produits de santé de l'AP-HP (AGEPS) nous impose un biosimilaire, à la suite d'appels d'offres tous les deux ans », déclare le Pr Frédéric Lioté (hôpital Lariboisière, Paris).

Ainsi, un patient peut recevoir le médicament princeps (originator), puis un premier biosimilaire et un autre…

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?