Ostéoporose et traitements du cancer du sein

Les recommandations de la SFR  Abonné

Par
Publié le 18/02/2016

L’évaluation du risque de fracture, (DMO, facteurs de risque osseux et biologie), est indiquée chez les femmes ménopausées débutant un traitement par inhibiteur de l’aromatase et chez les femmes non ménopausées recevant un analogue de la LH-RH ou présentant une aménorrhée persistante un an après la chimiothérapie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte