Quand, comment, avec quoi ?

Les principes de la prise en charge d’une hyperuricémie  Abonné

Publié le 18/04/2011
1303122688246810_IMG_58924_HR.jpg

1303122688246810_IMG_58924_HR.jpg

1303122674246019_IMG_58779_HR.jpg

1303122674246019_IMG_58779_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Hyperuricémie isolée

Devant une hyperuricémie sans goutte, aucun traitement pharmacologique hypo-uricémiant validé n’est recommandé. Il convient avant tout de traiter la cause de l’hyperuricémie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte