« L'arrivée des inhibiteurs de JAK et des biosimilaires de l'étanercept et de l'adalinumab marque l'année 2018 »

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 20/12/2018
moura

moura
Crédit photo : DR

Le QUOTIDIEN : Depuis une quinzaine d'années, les innovations thérapeutiques, dans le domaine des maladies inflammatoires chroniques se multiplient. Quelle a été, selon vous, la plus importante, en 2018 ?

Dr B.M : La principale avancée concerne l'arrivée des inhibiteurs de JAK (tinibs), en France, dans le traitement de fond per os de la polyarthrite rhumatoïde (PR). Cette nouvelle classe thérapeutique apporte un espoir pour les patients : notamment ceux dont la PR est insuffisamment contrôlée par le méthotrexate 

 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?