Risque accru de décès avant 55 ans

La faiblesse musculaire des ado garçons, un mauvais signe  Abonné

Publié le 22/11/2012

LA FORCE musculaire à l’adolescence a été évaluée sur des tests mesurant la force de préhension de la main et la force des muscles de membres inférieurs : test de saut, test d’extension de la jambe. Des tests validés et choisis par les chercheurs, qui les qualifient de fiables pour être associés à des données générales sur la santé. L’étude montre d’abord qu’une mauvaise force musculaire à l’adolescence est fortement liée à des décès prématurés (avant l’âge de 55 ans) de toutes causes (risque réduit de 20 à 35 %), indépendamment de l’IMC ou de la PAD.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte