Via le système HLA

Influence des gènes du père sur la polyarthrite de la mère  Abonné

Publié le 18/12/2014
1418870519572320_IMG_143832_HR.jpg

1418870519572320_IMG_143832_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

La polyarthrite rhumatoïde (PR), maladie auto-immune à prédominance féminine survient chez la femme avec un pic de fréquence entre 40 et 50 ans. Multifactorielle, elle est associée à des facteurs de risque génétiques (allèles HLA-DRB1 portant l’épitope partagé…) et environnementaux (pollution, infections, tabac, alimentation...)..

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte