Dans le psoriasis modéré à sévère

Deux études en faveur des inhibiteurs de PDE4  Abonné

Publié le 18/12/2014

Les résultats à 16 semaines de l’étude randomisée ESTEEM 2 ont été présentés par Paul Carle (Toulouse). Cette étude randomisée chez 413 patients atteints de psoriasis modéré à sévère prévoit 3 phases. Randomisation entre l’apremilast (30 mg x 2/j) et placebo pour 16 semaines. Les 16 semaines suivantes tous les patients sont traités par apremilast. Randomisation entre sevrage et poursuite du traitement pour les 20 semaines suivantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte