Rémission sous anti-TNF

Conduite thérapeutique dans la SPA  Abonné

Publié le 29/11/2010

Dans la spondylarthrite, les anti-TNF ont une efficacité redoutable, pouvant apporter la rémission clinique et biologique. Malheureusement, des études précédentes ont également montré que l’arrêt du traitement conduit à une rechute dans la majorité des cas. Dans une étude rétrospective portant sur 189 patients, la rémission a été constatée chez 35 % des patients (n = 67). L’adaptation du schéma thérapeutique a été réalisée chez 49 patients. Il s’agissait, le plus souvent, d’espacement des injections.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte