Inhibiteurs de checkpoint immunitaire 

Complications immunologiques en rhumatologie  Abonné

Publié le 08/04/2019
Immunothérapie

Immunothérapie
Crédit photo : Phanie

Utiliser notre propre système immunitaire pour traiter un cancer n’est pas une idée neuve : le concept d’immunosurveillance des tumeurs a été évoqué au début du XXe siècle par Paul Erlich et, dès la fin du XIXe siècle, William B. Coley, avait montré que l’injection d’extraits de cultures de streptocoques déclenchait une réaction inflammatoire qui permettait de faire régresser des sarcomes. Puis, faute de résultats convaincants, cette idée a été abandonnée au profit des stratégies conventionnelles : chimiothérapie, chirurgie et radiothérapie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte