Évaluation du risque de fracture

Comment l’améliorer ?  Abonné

Publié le 11/12/2014
L’évaluation du risque de chute figure dans les recommandations françaises

L’évaluation du risque de chute figure dans les recommandations françaises
Crédit photo : PHANIE

Dans la cohorte OFELY, 588 femmes ménopausées âgées en moyenne de 68 ans (± 9) ont eu une mesure de DMO et des paramètres micro-architecturaux (1). Leur suivi pendant une durée médiane de 7,1 ans a permis d’identifier 101 fractures ostéoporotiques, dont 60 majeures (hanche, vertèbre, épaule et poignet).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte