Ostéoporose

Cibler les patients à risque de fracture à court terme

Par
Publié le 15/02/2018
Karine Briot

Karine Briot
Crédit photo : DR

Le travail du Dr Aude DELOUMEAU a porté sur 950 personnes ayant consulté dans la filière fracture pour une fracture non vertébrale (FNV) à l’hôpital Cochin. Elle a relevé ceux qui avaient déjà un antécédent fracturaire, sa date, ainsi que les facteurs de risque (FR) fracturaire. « Trois éléments ressortent nettement comme facteurs de risque de FNV à 3 ans, l’antécédent de fracture sévère -bassin, vertèbre, humérus et fémur-, la survenue de chute dans l’année qui précède (en excluant la chute responsable de la fracture à l’inclusion), et un IMC<20kgm2 » insiste le Dr BRIOT.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)