Troubles somatoformes

Une évolution nosographique  Abonné

Publié le 17/12/2015

Dans le DSM-IV, les « troubles somatoformes » étaient tous négativement définis par des symptômes somatiques « médicalement inexpliqués ». Cette catégorie a disparu du DSM-5, au profit de la catégorie des « troubles à symptomatologie somatique et troubles connexes ». Les anciens troubles « douloureux », « somatoforme indifférencié », « somatisation » et « hypocondrie » (en cas de symptômes somatiques pénibles associés), sont regroupés sous l’appellation unique de « trouble à symptomatologie somatique ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte