Troubles psychiatriques : la mélatonine pourrait compléter l'arsenal thérapeutique du médecin

Par
Coline Garré -
Publié le 17/09/2019

Crédit photo : PHANIE

La mélatonine exogène pourrait être intéressante dans certains troubles psychiatriques chez les adultes, met en lumière la société française de recherche et de médecine du sommeil (SFRMS), dans un article publié dans « l'Encéphale », résultat d'une conférence de consensus sur le sujet. « L'efficacité de la mélatonine dans les troubles des rythmes veille-sommeil est avérée.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)