Editorial

Répondre à des exigences croissantes  Abonné

Publié le 15/12/2014
1418611497572253_IMG_143802_HR.jpg

1418611497572253_IMG_143802_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1418611500572257_IMG_143816_HR.jpg

1418611500572257_IMG_143816_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1418611498572255_IMG_143804_HR.jpg

1418611498572255_IMG_143804_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1418611499572256_IMG_143805_HR.jpg

1418611499572256_IMG_143805_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1418611501572258_IMG_143807_HR.jpg

1418611501572258_IMG_143807_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Nous savons gré au Quotidien du Médecin de dédier ce numéro à la psychiatrie. Il est vrai que notre spécialité est confrontée à des demandes de plus en plus exigeantes mettant à l’épreuve nos outils cliniques et thérapeutiques. Ces exigences viennent des usagers mais aussi des tutelles : il faut répondre à des formes de souffrances inédites et de plus en plus nombreuses, être performants, avec moins de moyens…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte