Quand le scan choisit le meilleur traitement, médicament ou psychothérapie  Abonné

Publié le 14/06/2013
1371140355440769_IMG_107035_HR.jpg

1371140355440769_IMG_107035_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Moins de 40 % des patients traités pour troubles dépressifs majeurs connaissent une rémission de leurs troubles lors de la mise en route d’un premier traitement. Une étude du « JAMA Psychiatry » indique que l’on peut trouver un indice d’efficacité d’un traitement médicamenteux ou d’une prise en charge par psychothérapie sur l’imagerie par PET-scan.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte