Plus d'un quart de la population vivant dans des zones de conflits souffre de troubles psychiques, s'alarme l'OMS

Par
Coline Garré -
Publié le 13/06/2019
conflits

conflits
Crédit photo : AFP

Plus de 22 % des personnes vivant dans des zones de conflits présentent un trouble mental : dépression, anxiété, stress post-traumatique (TSPT) voire troubles bipolaires et schizophrénie, alerte l'Organisation mondiale de la Santé, (OMS) à la lumière d'une méta-analyse de 129 études, publiée le 11 juin dans « The Lancet ».

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?