Les critères diagnostiques du DSM-IV  Abonné

Publié le 11/12/2012

Le patient présente au moins cinq des manifestations suivantes, la pratique du jeu n’étant pas mieux expliquée par un épisode maniaque :

- préoccupation par le jeu

- besoin de jouer avec des sommes d’argent croissantes pour atteindre l’état d’excitation désiré

- efforts répétés, mais infructueux, pour contrôler, réduire ou arrêter la pratique

- agitation ou irritabilité lors des tentatives de réduction ou d’arrêt de la pratique

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte