Harcèlement, rejet, violence, agression sexuelle

Les ados victimisés ont davantage d’idées suicidaires  Abonné

Publié le 23/10/2012
1350955121382283_IMG_92061_HR.jpg

1350955121382283_IMG_92061_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1350955120382267_IMG_92028_HR.jpg

1350955120382267_IMG_92028_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LES MÉDIAS SE SONT fait l’écho récemment du suicide de la jeune Amanda Todd, alors âgée de 15 ans, harcelée sur le net après avoir montré ses seins sur Facebook. Une étude publiée dans une revue du JAMA révèle que les adolescents victimisés rapportent davantage d’idées suicidaires. Près de 2,4 fois plus en cas de harcèlement par les pairs, 3,4 fois plus en cas d’agression sexuelle et 4,4 fois plus en cas de maltraitance. Il existe un effet cumulatif de l’exposition à différentes formes d’humiliation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte