L’apatridie, mal du siècle ?

- Publié le 05/11/2015
- Mis à jour le 05/11/2015

« Dans le temps limité où les enfants apprennent à être des enfants, l’apatridie peut graver dans la pierre des problèmes qui les hantent tout au long de leur enfance et, ainsi, les condamner à une vie de discrimination, de frustration et de désespoir. » Ainsi parle Antonio Guterres, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, dans un rapport présenté hier à New York au siège de l’organisation, et qui calcule que toutes les 10 minutes naît quelque part dans le monde un enfant sans nationalité.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?