Troubles dépressifs majeurs

La neuro-imagerie, un futur biomarqueur de choix thérapeutique ?  Abonné

Publié le 19/12/2013

En cas de prise en charge de la dépression sévère, l’option thérapeutique, médicamenteuse ou thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est choisie en fonction des préférences du praticien et du patient. Or des modifications de l’activité de la partie antérieure de l’insula ont été observées en cas de traitement de la dépression. C’est pourquoi CL McGrath et coll. (université Emory, Atlanta, Géorgie) ont cherché à si la tomographie par émission de positons pouvait être un marqueur d’efficacité thérapeutique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte