Entretien avec une psychanalyste marathonienne

Florence Puklavec,  : « Le sport d'endurance permet de laisser filer la pensée »  Abonné

Publié le 23/06/2020
Florence Puklavec est à la fois psychanalyste et marathonienne avec au moins un marathon par an et la pratique du jogging quatre fois par semaine. Elle a écrit récemment aux éditions l'Harmattan « Psychanalyse du sportif d'endurance ».

Crédit photo : DR

Dans la préface de votre livre, Guy Lesoeurs, psychanalyste, psychothérapeute et sexothérapeute dit que lorsque l'on court, on accomplit son désir du moi idéal et d'idéal du moi. Pourriez-vous expliquer ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte