« Épuisés, démunis, à bout de forces » : alerte rouge sur la psychiatrie en Rhône-Alpes

Publié le 14/11/2019

Crédit photo : S. Toubon

Les soignants de psychiatrie de Rhône-Alpes sont en grève ce jeudi 14 novembre pour dénoncer le manque de moyens et d’effectifs qui mettent en danger, selon eux, la santé des patients et épuisent les équipes.

Au centre médico-psychologique (CMP) de Rillieux-la-Pape, près de Lyon, il n’y a plus de médecin depuis quinze jours. Au Vinatier, le deuxième plus gros établissement psychiatrique de France, les services manquent cruellement d’effectifs.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?