Enquête : 85 % des internes en psychiatrie redoutent un procès pendant leur carrière  Abonné

Publié le 05/12/2014
1417714426569660_IMG_143040_HR.jpg

1417714426569660_IMG_143040_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

Moins l’on est formé aux risques d’être poursuivi en justice dans le cadre de son activité professionnelle, plus la crainte de ces poursuites induit les décisions cliniques. C’est l’enseignement principal auquel conclut l’étude menée par l’association nationale des internes en psychiatrie et présentée lors du congrès de psychiatrie à Nantes

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte