Effets du confinement chez les enfants et les adolescents : pas de nouvelles pathologies mentales, mais un « effet loupe » sur les troubles existants  Abonné

Par
Publié le 30/09/2020

Crédit photo : S.Toubon

« Le confinement et le déconfinement ont été sources de décompensation ou d’aggravation des troubles psychiatriques des enfants, des adolescents et de leurs parents », a résumé, le 24 septembre, la Dr Marie Touati-Pellegrin, pédopsychiatre, devant les députés de la commission d’enquête pour « mesurer et prévenir les effets de la crise du Covid-19 sur les enfants et la jeunesse ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte