Chez les patients schizophrènes

Comment améliorer la continuité des soins  Abonné

Publié le 26/09/2011

CHEZ LES patients schizophrènes, la prise régulière de médicaments antipsychotiques est importante pour limiter autant que possible la fréquence des épisodes. La mauvaise observance, qu’elle soit totale ou partielle, est la principale cause de rechute. Une interruption de traitement, même brève (entre 1 et 10 jours) peut entraîner une hospitalisation. « Les patients qui n’adhèrent pas à leur traitement sont presque cinq fois plus enclins à rechuter que les autres.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte