La composante génétique est plus complexe que prévu

Chez les schizophrènes  Abonné

Publié le 18/12/2014

Les auteurs de deux études ont séquencé l’ARN circulant de 623 schizophrènes et de leurs parents, soit près de 7 000 sujets au total (Purcell SM, et coll. Nature, Fromer M, et coll. Nature). Les mutations génétiques impliquées dans le développement de la schizophrénie sont beaucoup plus variées que ce que l’on suspectait.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte