Faut-il sortir la psychiatrie de l'hôpital ?

Après le diagnostic accablant, l'ordonnance divise  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 23/09/2019
Deux députées ont rendu un rapport au vitriol sur la situation de la psychiatrie publique en France, au bord de l'implosion. Elles préconisent une très large ouverture vers les  prises en charge ambulatoire. Des propositions controversées.
L'organisation de la santé mentale épinglée

L'organisation de la santé mentale épinglée
Crédit photo : SALVATORE CARAMBIA

Mercredi dernier, Martine Wonner (LREM, Bas-Rhin) et Caroline Fiat (La France insoumise, Meurthe-et-Moselle) ont présenté un rapport accablant sur l'organisation territoriale de la santé mentale. Après des grèves de plusieurs mois dans des hôpitaux à Amiens, Rouen ou au Havre, il dresse un état des lieux « catastrophique » de la prise en charge des patients mais aussi de la filière psychiatrique en échec.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte