Première étude sur la mortalité en psychiatrie en France

3 à 4 fois plus élevée qu’en population générale  Abonné

Publié le 18/12/2014

Selon une étude menée sur une population de patients souffrant de troubles psychiatriques, toutes pathologies confondues, le taux de mortalité est de 3 à 4 fois plus élevé qu’en population générale. Dans ce travail, CL Charrel et coll. ont comparé les causes de décès de plus de 4 000 patients souffrant de troubles mentaux ayant été hospitalisés en hôpital psychiatrique à Armentières entre janvier 2004 et décembre 2007 à ceux de la population générale (Charrel C-L, et coll. Soc Psychiatry Psychiatr Epidemiol 2014).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte