Thérapies ciblées et immunothérapies

Une révolution dans les cancers bronchopulmonaires  Abonné

Par
Publié le 06/03/2017

« Grâce aux progrès de la biologie moléculaire et comme l’a montré la vaste étude sur les biomarqueurs de Fabrice Barlesi publiée l’an dernier dans le Lancet (1), nous savons aujourd’hui que 15 % des cancers bronchopulmonaires métastatiques ont une mutation accessible à une thérapie ciblée, le plus souvent administrée per os », rappelle le Pr Christos Chouaid (CHI Créteil). Environ 10 % des tumeurs sont EGFR mutées, 4 % ont une translocation ALK et 1 % une translocation ROS, BRAF ou HER2.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte