Une étude ultérieure confirme les recommandations du Gina

Par
Guy Dutau -
Publié le 13/12/2019

Hardy et al. ont effectué une étude ouverte dans 15 centres de soins primaires en Nouvelle-Zélande chez des 885 patients âgés de 18 à 75 ans atteints d’asthme léger à modéré, diagnostiqué par un médecin, utilisant un bêta2-agoniste de courte d’action (B2CA) à la demande, avec ou sans traitement de fond par les corticoïdes inhalés (CI). Le traitement était soit une association fixe budésonide/formotérol (200 mcg/6 mcg) à raison d’une bouffée par Turbuhaler pour soulager les symptômes d’asthme (n = 437), soit un traitement de fond par budésonide (200 mcg, 2 fois par jour plus terbutaline au Turbuhaler, soit deux bouffées de 200 mcg) à la demande en cas de symptômes d’asthme (n = 448). Les patients étaient vus à l’occasion de 6 consultations à, 4, 16, 28, 40 et 52 semaines.

Confirmation des études précédentes : le traitement à la demande par l’association fixe budésonide/formotérol s’est révélé plus efficace pour prévenir les exacerbations sévères que la prise d’un B2CA (terbutaline) à la demande, sous couvert d’un traitement de fond par les CI (budésonide). En effet, le taux annuel des exacerbations par patient était de 0,119 dans le premier groupe et de 0,172 dans le second. Ces résultats, publiés peu après les recommandations du Gina 2019, confirment celles-ci, selon lesquelles la prise d’une association fixe de budésonide/formotérol est plus efficace pour prévenir les exacerbations sévères que le traitement de fond par CI à faible dose + B2CA (terbutaline) à la demande.

 

 

Hardy J, Baggott C, Fingleton J, Reddel HK, Hancox RJ, et al. Budesonide-formoterol reliever therapy verrsus maintenance budesonide plus terbutaline reliever therapy in adults with mild to moderate asthma (PRACTICAL): a 52 week, open-label, multicentre, superiority, randomised controlled trial. PRACTICAL study team. Lancet. 2019 ; 394(10202) : 919-28


Source : lequotidiendumedecin.fr