Cas clinique

Une allergie à un animal de compagnie…

Par
Guy Dutau -
Publié le 22/10/2019

Charles, 8 ans, vient un week-end sur deux chez son père et y a développé une allergie. Un petit animal très allergisant et responsable d'allergies par procuration voire de sensibilisations occultes est rapidement mis en cause.

Crédit photo : BURGER/PHANIE

Les animaux de compagnie que les anglo-saxons classent sous le terme générique de « pets » ou « pets animals » sont la cause d’allergies multiples, surtout de conjonctivites, de rhinites et d’asthme. Ce sont des animaux aussi familiers et divers que les chats, les chiens, les cobayes, les hamsters, les souris, et même les chevaux. L’observation qui fait suite illustre cet important chapitre de la pathologie allergique. Tous les âges sont concernés, principalement les enfants.

Une famille recomposée

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?