PNEUMONIE

Un risque d’accident cardio-vasculaire persistant 10 ans après  Abonné

Publié le 22/01/2015

Une étude publiée dans le « JAMA » a montré qu’une hospitalisation pour pneumonie était associée à un risque d’accident cardio-vasculaire augmenté à court mais aussi à long terme. Le risque était multiplié par un facteur 4 dans les 30 jours suivant une pneumonie, ce qui confirme les chiffres précédents l’ayant évalué entre 2 et 8. Bien que le risque diminue progressivement pendant la 1re année, il reste approximativement 1,5 fois plus élevé dans les années suivantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte