Une action lytique puissante contre la forme latente

Un inhibiteur du protéasome contre M. tuberculosis  Abonné

Publié le 21/09/2009
1276110041F_600x_85612_IMG_18930_1253591260275.jpg

1276110041F_600x_85612_IMG_18930_1253591260275.jpg
Crédit photo : CDC

DE NOTRE CORRESPONDANT

LES PROTÉASOMES sont des complexes enzymatiques multiprotéiques dont la fonction principale est de dégrader, par protéolyse, les protéines mal repliées, dénaturées ou obsolètes de manière ciblée. La protéine est ainsi découpée en peptides qui seront ensuite hydrolysés hors du protéasome. Le protéasome de M. tuberculosis aide cette bactérie à survivre, en particulier, au stress nitro-oxydatif. Ce qui en fait une cible thérapeutique séduisante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte