Esbriet, médicament d’exception

Un espoir dans la fibrose pulmonaire idiopathique  Abonné

Publié le 12/11/2012

LA FIBROSE pulmonaire idiopathique (FPI) est une forme spécifique de pneumonie interstitielle fibrosante progressive de cause inconnue.

Maladie rare (prévalence de l’ordre de 13 à 20 cas /100 000 habitants) mais très grave, la FPI évolue vers la dégradation inéluctable et progressive de la structure du poumon liée à une cicatrisation fibreuse inadéquate de l’épithélium alvéolaire , la médiane de survie varie de 2 à 5 ans suivant le diagnostic.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte