Sevrage tabagique : l'AP-HP va étudier l'efficacité de la cigarette électronique

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 02/11/2018

L'AP-HP lance ECSMOKE, une étude nationale randomisée et multicentrique visant à évaluer l'efficacité de la cigarette électronique comme outil d'aide à l'arrêt du tabac, alors qu'elle n'est actuellement pas approuvée comme tel. L'AP-HP invite les personnes intéressées et fumant au moins 10 cigarettes par jour à intégrer l'étude*, l'objectif étant d'inclure au moins 650 personnes.

L'efficacité des cigarettes électroniques sera comparée à la varénicline (Champix), un agoniste partiel des récepteurs nicotiniques cérébraux.

Les participants seront répartis en trois groupes : le groupe placebo recevra des comprimés placebo et des liquides de cigarette électronique placebo, le groupe nicotine aura des comprimés placebo et des liquides avec nicotine et le groupe varénicline aura le comprimé actif et des liquides sans nicotine.

Les patients seront suivis pendant 6 mois après l'arrêt du tabac, qui devra démarrer dans les 2 semaines suivant l'inclusion. Plusieurs consultations de tabacologie sont prévues au cours de ce suivi.

Le critère principal de jugement de l'étude est le taux d'abstinence tabagique continu au cours des 4 dernières semaines d'une période de traitement de 3 mois. Les résultats sont attendus dans 4 ans.

*Pour plus d'informations : https://www.aphp.fr/actualite/fumeurs-participez-letude-ecsmoke


Source : lequotidiendumedecin.fr