Pr Bruno Crestani (CHU Bichat, Paris) : « On s’est aperçu que l’on pouvait maintenir certains patients atteints de Covid-19 avec une oxygénation haut débit non invasive »

Par
Publié le 20/04/2020

À l'hôpital Bichat, les lits de réanimation ont été triplés, 50 % des lits d'hospitalisation sont dédiés au Covid-19, et les actes non urgents ont été décalés, ce qui pose la question de l'après. Au niveau de la prise en charge, le protocole évolue avec les connaissances et repose sur une corticothérapie avec immunomodulation, une prévention thromboembolique et une oxygénation haut débit non invasive. Explications du Pr Bruno Crestani, responsable du centre de référence des maladies pulmonaires rares et du centre expert asthme sévère à l’hôpital Bichat et directeur médical de crise du Groupe Hospitalier APHP−Nord Université de Paris.

Crédit photo : DR

Fin janvier, l’hôpital Bichat accueillait le premier malade souffrant de Covid-19. Depuis, après avoir d’abord touché le Grand Est, l’épidémie a frappé de plein fouet l’île de France. À la date du 11 avril, le département cumulait en effet à lui seul plus du tiers des décès hospitaliers − 3 400 sur 8 900 en France entière − et des hospitalisations −13 000 personnes hospitalisées dont 2 600 en réanimation, pour 31 000 et 6 900 en réanimation en France entière. Comment s’est organisé l’hôpital pour y faire face ? La prise en charge des patients a-t-elle évolué ces dernières semaines ?

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)