Moitié moins d'exacerbations

Pour la supplémentation en vitamine D dans la BPCO

Par
Pascale Solere -
Publié le 25/01/2019
vitamine D

vitamine D
Crédit photo : Phanie

Les résultats des études contrôlées menées sur la supplémentation en vitamine D dans la BPCO ainsi que les études observationnelles ont donné des résultats contradictoires. Pour y voir plus clair, une méta-analyse a été entreprise. Elle met en évidence une réduction de près de moitié des exacerbations chez les patients carencés supplémentés (1). C'est donc une stratégie potentiellement intéressante même si la taille, limitée, des essais qui ont été poolés n'exclut pas un biais.

Trois essais randomisés

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?