Traitement de la BPCO

L’indacatérol, un nouveau bronchodilatateur,  Abonné

Publié le 18/04/2011

LES DIFFÉRENTS mécanismes physiologiques et physiopathologiques en cause dans la BPCO sont aujourd’hui de mieux en mieux connus. Les cibles thérapeutiques sont identifiées, les objectifs thérapeutiques définis, les traitements disponibles ont des effets indiscutables et adaptés aux preuves scientifiques. « Mais au quotidien les résultats montrent qu’il persiste une marge d’amélioration, il y a donc encore de la place pour de nouveaux traitements », souligne le Pr Nicolas Roche (hôpital de l’Hôtel-Dieu, Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte