La prévention est facteur important

L’identification de patients exacerbateurs, une clé dans la BPCO  Abonné

Publié le 06/03/2012

L’ÉVOLUTION de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est ponctuée d’épisodes d’exacerbations aiguës responsables d’une mortalité hospitalière.

Les exacerbations ont des conséquences immédiates et à distance très importantes. Dans l’immédiat, elles réduisent l’activité des patients, ce qui retentit de façon importante sur leur vie quotidienne ; à long terme elles accélèrent le déclin de la fonction respiratoire et altèrent la qualité de vie d’autant plus qu’elles sont fréquentes et sévères.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte