Les sérotypes non vaccinaux à surveiller  Abonné

Publié le 26/11/2015

Malgré ces constatations rassurantes et pleines d’espoir pour l’avenir, les infections invasives et les pneumopathies à pneumocoques restent une préoccupation majeure de santé publique sur le plan mondial, et ce particulièrement pour celles dues aux sérotypes non vaccinaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte